Quand la réalité fait mal…

Je pense que je me souviendrai longtemps de ce jeudi 10 Octobre 2019… Plus précisément, je me souviendrai de ce rendez vous auquel, étrangement je ne souhaitais pas aller. Avec du recul je me dis que c’était peut être une intuition. Je ne voulais pas, mais j’y suis allée et au fond de moi je savais que les choses ne seraient plus comme avant…

(suite…)

Alors le deuxième c’est pour quand?!


Cette question je pense que vraiment pour le coup je ne peux plus l’entendre! Qu’elle soit posée par la famille, les amis, les amis de la famille peu importe je la trouve dérangeante et intrusive… Après tout c’est vrai lorsque les personnes posent cette question, ont ils conscience qu’il serait préférable de poser la question à l’envers avant, ou du moins de se poser la question de la question?!

Je m’explique:

(suite…)

Aïe…J’ai trente-cinq ans…

Pour commencer j’ai effectivement trente-cinq ans aujourd’hui..Et je dois vous préciser que j’ai écrit ce post hier, soit le 15 mars 2019 à 23h57…

J’ai couché sur le papier ( car j’écris encore mes notes sur un carnet) en quelques minutes, c’est vous dire à quel point cela cogite dans cette petite tête!

Alors je vais me livrer à vous, sans filtres, sans enrober les choses pour les rendre plus belles, ces mots me représentent…

Nous y voilà…

Le moment tant attendu ( ou pas ) est arrivé.. Dans quelques minutes, mes trente-cinq printemps pointeront le bout de leur nez.. Et je dois vous avouer que là tout de suite une grande tristesse m’envahit..

Alors non je ne suis pas de ces personnes qui ont peur de vieillir, pas du tout. Je suis même de celles qui acceptent les premières rides en se disant qu’elles représentent la vie…

Mais là je ne sais pas, je n’y arrive pas.

(suite…)

Activités liées aux périodes sensibles…

Petit aparté, je puise mes informations dans les ouvrages que je lis ( je vous les cite), dans les documentaires mais également parfois sur internet.                            J’ai aussi eu la chance de participer à un atelier Montessori dans la crèche de mon petit chat avec des éducatrices spécialisées il y a maintenant quelques temps.    Donc les activités que je vais vous proposer ont été testées et approuvées…

En revanche, je trouve que l’on ne précise pas assez que chaque enfant est différent et évolue à son rythme. Car en effet chaque enfant est unique et il est mauvais pour leur bon développement de les comparer entre eux.                                                

Je tenais aussi à vous dire que savoir reconnaître les périodes sensibles et proposer aux enfants des activités c’est très bien mais n’en faites pas une fixation non plus.Il faut avant tout que l’enfant soit en demande et s’amuse, c’est très important.                                                                                                                                   Il ne faut pas oublier qu’une fois ces périodes sensibles passées, les enfants pourront continuer à apprendre beaucoup de choses, certes d’une manière différente, mais ils les apprendront tout de même… Donc « don’t panic »

Je souhaite commencer cet article avec une citation de Maria Montessori, qui à mon sens est fondamentale…

« L’enfant n’est pas un vase que l’on remplit, mais une source que l’on laisse jaillir..»

(suite…)

Le bilan…

Nous y voilà…                                                                                                                        Une année de plus qui se termine en emportant avec elle son lot de rires, de pleurs, de déceptions mais aussi, fort heureusement, de belles surprises.

Si je devais qualifier cette année 2018 en deux mots, sans hésiter je donnerais les mots suivants:                                                                                                                  combat et changement…

Et l’un ne va pas sans l’autre, car effectivement dans chaque situation si j’ai dû combattre, automatiquement s’en est suivi un changement..Parfois même un chamboulement…

Car cette année a été chargée en émotions.

Les fêtes de fin d’année sont difficiles, ma maman nous a quitté suite à sa maladie en été 2017, c’est pour vous dire à quel point cela est récent. Donc début 2018 n’était pas très gai il faut se l’avouer…                                                                                La perte d’un être cher est très difficile mais perdre sa maman c’est un réel effondrement…                                                                                                                    Tout s’écroule et on perd une partie de notre âme d’enfant.                                          En réalité on bascule totalement dans le monde adulte, nous l’étions déjà en étant nous même parents mais le fait de ne plus être l’enfant de sa maman nous coupe vraiment du monde des enfants..

(suite…)

Le ras-le-bol…

volcan

Aujourd’hui je fais un article différent des autres, il est un peu spécial mais c’est nécessaire… Je dis souvent que lorsque j’écris tous mes maux avec des mots, cela m’aide, m’apaise. Et là j’en ai besoin…

L’hiver sera là dans quelques jours, il n’y a plus de soleil, les fêtes arrivent à grands pas ..Avec elles, son absence est encore plus présente, plus forte.                                   Elle se fait plus douloureuse..                                                                                               Un deuxième Noël sans toi, maman.. 

Je pourrais vous parler d’elle, de ma tendre et belle maman, mais je n’en ai, ni la force ni le courage.Tout ce que je peux vous dire c’est que chaque jour sans elle est un combat..                                                                                                                                  Et que dans des moments comme celui dont je vais vous parler je donnerai tant pour pouvoir écouter tous ses précieux conseils..

Ce qui me rassure c’est que cet article c’est vous qui l’avez choisi.Et puisque vous l’avez choisi c’est qu’il vous parle..                                                                                       C’est donc mon article ras-le-bol…                                                                                        Oui un ras-le-bol, mais un vrai de vrai, mon mouvement gilet jaune à moi!

Parce que en ce moment je n’y arrive plus. Je suis submergée, dépassée par une montagne de choses à faire, à ranger, à trier, à dire, à penser..

(suite…)