Pour commencer j’ai effectivement trente-cinq ans aujourd’hui..Et je dois vous préciser que j’ai écrit ce post hier, soit le 15 mars 2019 à 23h57…

J’ai couché sur le papier ( car j’écris encore mes notes sur un carnet) en quelques minutes, c’est vous dire à quel point cela cogite dans cette petite tête!

Alors je vais me livrer à vous, sans filtres, sans enrober les choses pour les rendre plus belles, ces mots me représentent…

Nous y voilà…

Le moment tant attendu ( ou pas ) est arrivé.. Dans quelques minutes, mes trente-cinq printemps pointeront le bout de leur nez.. Et je dois vous avouer que là tout de suite une grande tristesse m’envahit..

Alors non je ne suis pas de ces personnes qui ont peur de vieillir, pas du tout. Je suis même de celles qui acceptent les premières rides en se disant qu’elles représentent la vie…

Mais là je ne sais pas, je n’y arrive pas.

* Tout d’abord je pense à ma mère et je réalise encore plus maintenant qu’elle ne sera plus jamais présente pour mes anniversaires, que j’aurai dû en profiter davantage avant, que je donnerai tant pour qu’elle soit près de moi là tout de suite, pour entendre son rire, sentir son odeur et la douceur de ses petites joues…Elle me manque tant…

Aujourd’hui il ne me reste que quelques mots d’elle retrouvés cette semaine, mais fort heureusement, il me reste mes souvenirs..Mais c’est dur.

* Et puis aussi car cette trente-quatrième année emporte avec elle mes derniers moments de jeunesse.

Je ne saurais vous dire pourquoi, mais pour moi trente cinq ans représente l’âge de raison, l’âge adulte. Et oui c’est tout à fait cela, c’est drôle, c’est comme ci je réalisais d’un seul coup que je suis une adulte..Mais surtout que je ne serai jamais plus une « jeune ». Mon insouciance s’en est allée…

Alors je me dis qu’avec un peu de chance je ne suis qu’à la moitié de ma vie. Mais les épreuves m’ont fait réaliser que nous ne sommes jamais certains de cela..

Les questions s’enchaînent..                                                                                           Qu’ai-je fais de bon, de bien?  Suis -je suffisamment heureuse? Est-ce la vie que j’ai toujours voulu mener? Est-ce que j’aurai un second enfant? Serais-je de nouveau jolie? Vais-je retrouver un poids normal?

* Et puis vient s’ajouter le fait que pendant toutes ces années j’ai toujours eu la chance de passer mon anniversaire sous le soleil.. Qu’il fasse beau avant ou pas, le 16 mars était une journée chaude et ensoleillée. Si si je vous l’assure. Et même si la pluie revenait le lendemain.. Alors c’est étrange mais cela va faire deux ans que ce n’est plus le cas… 

Alors voilà, c’est effrayant ces trente cinq ans me donnent le tournis avant même leur arrivée..

Ils me forcent à faire un bilan… Ce fameux bilan…

A vous je peux le dire, je le sens que je suis différente. J’ai vieillis pour de vrai!

J’ai voulu vous écrire car je sais que demain ou plutôt dans 3 minutes, le jour J sera là et il amènera avec lui le masque du « tout va bien ».              

Donc face à vous je me lâche, j’en ai besoin… J’ai peur, je suis triste et j’ai du mal a accepter tout cela. Le pire dans tout cela c’est que je ne sais pas vraiment pourquoi.

Ma joie, ma fierté ce sont mes cadeaux merveilleux de la vie.  Mon fils, mon adoré, mon mari, mes soeurs, mon père… Quelques amis ( en réalité il y en a peu )           Ma certitude c’est eux, ma famille et merci la vie pour cela.

La vie est belle près d’eux…

Mais malgré tout, des questions se bousculent, des doutes s’installent, la colère pointe son nez. Et cette tristesse…C’est quoi ce bazar?!

Pourquoi cette mélancolie?                                                                                                    Je ne sais pas.. Est-ce la crise de la quarantaine qui arrive cinq ans avant?!! 

Alors en attendant de comprendre je vous laisse, je vais enfiler mon masque car dans 5 secondes, 4 ,3 ,2, 1…

Mince c’est le moment, j’ai trente cinq ans…..

  Affectueusement, 

                                                                                                                   H***